La bienveillance est superproductive

See on Scoop.itOpen world

Pourquoi parler de bienveillance plutôt que de gentillesse?

 

Gentil, c’est à peu près le plus beau compliment que l’on puisse entendre dans une bouche infantile. Quand on arrive dans le monde des adultes, la gentillesse est souvent interprétée comme « docile », « soumis », « facile à manoeuvrer ».

 

La bienveillance explore un espace d’adultes. Elle relève d’une question de performance de la relation et de capacité à passer l’obstacle de la divergence et du désaccord : savoir orienter son esprit vers ce qui est bien – en moi, en l’autre, dans les circonstances – pour y prendre appui plutôt que de se laisser fasciner par ce qui peut faire mal.

See on www.lejdd.fr

Cet article a été publié dans hors catégorie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s